20.000 manchots menacés par une marée noire sur une île de l'Atlantique sud

Les catastrophes se suivent, une de plus dont on se serait bien passé!

Cette espèce de "gorfou sauteur" est menacé par la marée noire SUPERSTOCK/SIPA

Une opération de sauvetage vient de commencer dans l’Atlantique Sud après le naufrage d’un cargo…

Une opération de sauvetage est en cours ce jeudi pour venir en aide à quelque 20.000 manchots menacés par une marée noire près de l’archipel britannique Tristan Da Cunha, dans l’Atlantique sud, ont indiqué les autorités locales.

Le cargo MS Oliva a fait naufrage le 16 mars dans cet archipel situé à environ mi-distance de l’Afrique du Sud et de l’Argentine. Son équipage –un commandant grec et 21 marins philippins– a été secouru mais le navire s’est depuis brisé en deux, répondant du pétrole sur trois îlots.

Or l’archipel abrite une large population de manchots à aigrette d’une espèce en danger, les gorfous sauteurs. Un bateau de sauvetage est arrivé lundi depuis l’Afrique du Sud pour les ramener sur l’île principale, les soigner et les nettoyer.


«Environ 500 gorfous sauteurs ont été ramené à terre sur Tristan ce matin», a déclaré l’administrateur de l’archipel Sean Burns, dans un communiqué sur internet.

Mais l’île ne dispose pas de liquide de nettoyage en quantité suffisante et les secouristes attendent l’arrivée d’un second bateau sud-africain.

«Une étape essentielle sera de confirmer le départ d’un bateau du Cap (à 2.800 km) dans les jours à venir pour transporter les équipements nécessaires au nettoyage des oiseaux», a ajouté M. Burns. «C’est une course contre la montre», a-t-il ajouté.

L’archipel Tristan Da Cunha compte plusieurs îles volcaniques et abrite 263 ressortissants britanniques, décrits comme la communauté la plus isolée au monde sur le site internet de l’île, qui n’a aucun hôtel, aéroport ou restaurant.


© 2011 AFP pour 20 minutes