Tepco: contenu de son dernier communiqué de presse

La société Tepco ne reste pas muette face à la catastrophe ainsi qu’à ses répercutions malgré tout, malgré les scandales, malgré les manipulations et tout ce qui a été dit, leur position mérite également d’être écoutée, donc voici leur dernier communiqué de presse voici traduite via google translate (rhétorique non rectifiée):

Communiqué de presse (Mar 26,2011) État de la centrale de Fukushima Daiichi centrale nucléaire (à partir de 10 heures 30 le 26 mars)

*de nouveaux éléments sont soulignés

Tous les 6 unités de Fukushima Daiichi centrale nucléaire ont été fermés.

Unité 1 (Arrêter)
-Réacteur a été arrêté. Toutefois, le son explosif et la fumée blanche
ont été confirmées après le séisme s’est produit à grande 15h36 le 12 mars Il a été
supposé être une explosion d’hydrogène.
-Vers 02h30 le 23 Mars, l’eau de mer a commencé à être
injectée dans le réacteur nucléaire à travers le système d’eau d’alimentation.
-Vers 10h50 le 24 Mars, à vapeur-brouillard blanc comme découlant
de la partie du toit du bâtiment réacteur a été observée.
-Vers 11h30 le 24 Mars, les lumières dans la salle de contrôle principale
a été restauré.
-Nous avions été l’injection d’eau de mer dans le réacteur, mais à partir de 15 heures 37 sur
25 mars, nous avons commencé à injecter de l’eau douce en elle.

Unité 2 (Arrêter)
-Vers 06h00 le 15 Mars, un bruit anormal a commencé émanant
de proximité répression chambre de pression et la pression au sein de cette
chambre a diminué.
-A 18h20 le 21 Mars, la fumée blanche a été confirmée découlant de la partie supérieure
du bâtiment du réacteur. Comme de 07h11 le 22 Mars, la fumée a diminué à
le niveau à peu près inexistant.
-Nous avons été l’injection d’eau de mer dans le réacteur, mais à partir de 10 heures 10 sur
26 mars, nous avons commencé à injecter de l’eau fraîche (avec de l’acide borique) dans lui.

Unité 3 (Arrêter)
-Réacteur a été arrêté. Toutefois, le son explosif et la fumée blanche
ont été confirmés à 11:01 le 14 mars. Il était supposé être de l’hydrogène
explosion.
-A 08h30 le 16 Mars, le brouillard comme de la vapeur a été confirmée découlant de la
du bâtiment réacteur.
-Vers 06h15 le 17 Mars la pression de la répression
Chambre a temporairement augmenté. Nous nous préparions à mettre en œuvre un
de mesure pour réduire la pression de l’enceinte de confinement du réacteur
(Décharge partielle de l’air contenant des matières radioactives à l’extérieur) dans
Pour bien assurer la sécurité. Toutefois, à l’heure actuelle, ce n’est pas une situation
de prendre une mesure immédiatement à évacuer l’air contenant des substances radioactives
matériel à l’extérieur maintenant. Nous allons continuer à surveiller l’état de la
pression de l’enceinte de confinement du réacteur.
-Vers 16h00, le 21 Mars, la lumière fumée grise a été confirmée
résultant de la toiture plancher de la tranche 3 de construction. Le 22 Mars, le
couleur de la fumée blanche a changé quelque peu et il est dissipe lentement.
-Vers 22h45 le 22 Mars, la lumière dans la commande principale
chambre était allumée.
-Aux environs de 16h20 le 23 Mars, notre personnel a confirmé la lumière de la fumée noire
éructations de l’Unité 3 de construction. Vers 23h30 sur Mars
23 et 04h50 le 24 Mars, de nos employés n’a trouvé aucun signe de fumée.
-Nous avions été l’injection d’eau de mer dans la cuve du réacteur, mais
à partir de 18h02 le 25 Mars, nous avons commencé à injecter de l’eau douce en elle.

Unité 4 (panne due à des inspections régulières)
-Réacteur a été arrêté. Cependant, à environ six heures le 15 Mars.
Nous avons confirmé le son explosif et le dommage subi dans le
5ème région sur le toit étage du bâtiment du réacteur nucléaire.
-Le 15 et 16 Mars, nous avons respectivement confirmé un début d’incendie à
au 4ème étage de la partie nord-ouest du bâtiment réacteur nucléaire.
Nous avons immédiatement signalé cette question au service d’incendie et la
les autorités concernées. employés TEPCO a confirmé que chaque incendie avait déjà
est mort par elle-même.
-En ce moment, nous ne considérons pas toute fuite de liquide de refroidissement du réacteur à l’intérieur du
réacteur événements.

Unité 5 (panne due à des inspections régulières)
-Réacteur a été fermé et le niveau suffisant de liquide de refroidissement du réacteur à
assurer la sécurité est maintenu.
-A 5 heures, 19 Mars, nous avons commencé la chaleur résiduelle système de retrait de la pompe (C)
afin de refroidir la piscine de combustible usé.
-En ce moment, nous ne considérons pas toute fuite de liquide de refroidissement du réacteur à l’intérieur du
enceinte de confinement du réacteur événements.
-A 14h30, le 20 Mars, le réacteur atteint réacteur arrêt à froid. À
autour de 17h24 le 23 Mars, lorsque nous sommes passés du temporaires résiduelle
Chauffer l’eau de mer système de retrait de la pompe, il s’est arrêté automatiquement. À
autour de 16:14, 24 Mars, nous avons commencé à remplacé la pompe et aux alentours de 04h35
h, le refroidissement du réacteur a redémarré.

Unité 6 (panne due à des inspections régulières)
-Réacteur a été fermé et le niveau suffisant de liquide de refroidissement du réacteur à
assurer la sécurité est maintenu.
-Nous avons terminé les travaux de réparation sur le générateur diesel de secours (A).
-A 22h14, le 19 Mars, nous avons commencé la chaleur résiduelle système de retrait de la pompe
(B) de l’unité 6, afin de refroidir la piscine de combustible usé.
-A 19h27, le 20 Mars, le réacteur atteint réacteur arrêt à froid.
-En ce qui concerne les deux pompes à eau de mer du côté de l’élimination la chaleur résiduelle
Système, nous avons changé la source d’alimentation de temporaire à permanent à 3:38
PM et 15 heures 42, le 25 mars respectivement.
-En ce moment, nous ne considérons pas toute fuite de liquide de refroidissement du réacteur à l’intérieur du
enceinte de confinement du réacteur événements.

Aujourd’hui, le travail de refroidissement des piscines de combustible usé
-Nous envisageons une nouvelle aspersion à d’autres unités et autres personnes soumises à
les conditions de piscines de combustible usé.

Accident
-2 Travailleurs de l’entreprise coopérative ont été blessés lors de l’apparition de la
tremblement de terre, et ont été transportés à l’hôpital le 11 Mars.
-Présence d’employés TEPCO 2 sur le site n’est pas confirmée le 11 Mars.
-1 Employé TEPCO qui n’a pas été capables de se diriger sa propre exploitation gauche de la poitrine
avec sa main, a été transporté à l’hôpital par une ambulance sur Mars
12.
-4 Travailleurs ont été blessés et transportés à l’hôpital après explosive
la fumée de son et blanc ont été confirmés dans le Mars Unité 1sur 12.
-1 Travailleur sous-traitance à la construction clés antisismiques était inconscient
et transporté à l’hôpital par une ambulance le 12 Mars.
-L ‘exposition de rayonnement de 1 employé TEPCO, qui travaillait à l’intérieur du
bâtiment du réacteur, a dépassé 100 mSv et il a été transporté à l’hôpital
le 12 Mars.
-2 Employés TEPCO senti mal au cours de leur opération dans le contrôle central
chambres de l’unité 1 et 2 tout en portant des masques complets, et ont été transférés à
Fukushima Daini centrale nucléaire de consultation avec un médecin
conseiller le 13 Mars.
-11 Travailleurs ont été blessés et transportés à Fukushima Daini énergie nucléaire
Station etc après son explosif et de la fumée blanche a été confirmée dans
l’Unité 3. Un des travailleurs a été transporté à l’Association médicale FUKUSHIMA
Centre Hospitalier Universitaire le 14 Mars.
-Vers 22 heures le 22 Mars, 1 travailleur qui a travaillé sur
mise en place d’un panneau électrique temporaire dans la piscine commune a été blessé et
transporté à Fukushima Daini centrale nucléaire où les industriels
médecin.
-Vers 01h30 le 23 Mars, 1 travailleur qui a travaillé sur
le transport d’un panneau d’alimentation temporaire dans la piscine commune a été blessé et
transporté à Fukushima Daini centrale nucléaire où les industriels
médecin.
-Le 24 Mars, il a été confirmé que trois travailleurs de sociétés coopératives
qui étaient en charge des travaux de pose de câbles dans le 1er étage et le
sous-sol du bâtiment de la turbine ont été exposés à la dose de rayonnement
de plus de 170 mSv. 2 d’entre eux ont été confirmés que leur peau jambe ont été
contaminés. Bien qu’ils aient été décontaminés, car il y avait
possibilité de rayonnement bêta de blessures par brûlure, ils ont été transférés à Fukushima
Hôpital universitaire médicale. Le troisième travailleur a également été transféré à
Fukushima Medical University Hospital aujourd’hui (Mars 25). Les 3 travailleurs sont
maintenant été transféré à l’Institut national des sciences radiologiques dans
La préfecture de Chiba.
En ce qui concerne cet événement, TEPCO a rapporté aux ministères liés
et organismes sur les mesures à prendre pour assurer la dose de rayonnement approprié
opérations de contrôle de l’exposition et le rayonnement connexes.
Avant les travaux de restauration d’aujourd’hui, nous allons faire la notification à la
parties concernées et continuer à prendre toutes les mesures possibles pour l’avenir
de gestion.

D’autres
-Nous avons mesuré des matières radioactives (iode, etc) à l’intérieur de la centrale nucléaire
zone centrale (extérieure) par la surveillance de voiture et a confirmé que
radioactifs au niveau matériel devient de plus que le niveau ordinaire. Comme
énumérés ci-dessous, nous avons déterminé que les incidents spécifiques énoncées dans
l’article 15, alinéa 1 de la loi sur les mesures spéciales concernant nucléaire
Protection civile (augmentation anormale de la dose de rayonnement mesuré à
site limite) ont eu lieu.
° Décidés à 4:17 pm Mar 12 (autour de la surveillance post 4)
° Décidés à 08h56 le 13 mars (autour de la surveillance post 4)
° Décidés à 2:15 pm le 13 mars (autour de la surveillance post 4)
° Décidés à 03h50 le 14 mars (autour de la surveillance post 6)
° Décidés à 04h15 le 14 mars (autour de la surveillance post 2)
° Décidés à 09h27 le 14 mars (autour de la surveillance post 3)
° Décidés à 21 heures 37 le 14 mars (autour de l’entrée principale)
° Décidés à 06h51 le 15 mars (autour de l’entrée principale)
° Décidés à 08h11 le 15 mars (autour de l’entrée principale)
° Décidés à 16 heures 17 le 15 mars (autour de l’entrée principale)
° Décidés à 23 heures 05 le 15 mars (autour de l’entrée principale)
° Décidés à 08h58 le 19 mars (Autour de MP5)
A partir de maintenant, si le chiffre mesuré fluctue et passe au-dessus et en dessous
500 micro Sv / h, nous estimons que l’événement continue même et ne sera pas
considère cela comme un nouvel incident spécifique prévue à l’article 15, alinéa
1 de la Loi sur les mesures spéciales concernant d’urgence nucléaire
Protection (augmentation anormale de la dose de rayonnement mesuré sur le site
limite) a eu lieu. Dans l’intervalle, si l’on mesure un objet manifestement
anormale figure et il est évident que l’événement n’est pas le continu
même événement, nous allons déterminer et communiquer.

-Le gouvernement national a demandé l’évacuation de ces locaux  résidents dans un rayon 20 km de la périphérie et l’évacuation vers l’intérieur  pour les résidents de 20 km de rayon de 30 km de la périphérie, car  il est possible que des matières radioactives sont rejetées. -Vers 10 heures le 15 Mars, nous avons observé 400mSv / h à l’intérieur du pays  côté du bâtiment réacteur de la tranche 3 et 100 mSv / h à l’intérieur des terres de la  le bâtiment réacteur de la tranche 4. -Vers 10h37 21 Mars, pulvérisation d’eau à la piscine de carburant commun passé  et s’est terminé à 15h30 (menée par TEPCO). -Vers 15h37, Mars approvisionnement 24e électricité, au combustible usé commune  piscine a commencé à partir de source d’alimentation externe. Aux environs de 18 heures 05, piscine de combustible  pompe de refroidissement a commencé à refroidir la piscine. -Nous avons trouvé aucun signe de situation anormale pour les fûts en arts visuels  observation au cours de l’activité de patrouille. Une inspection détaillée est en cours  préparation. Au-unités 5 et 6, afin de prévenir l’accumulation de gaz hydrogène  l’intérieur des bâtiments, nous avons fait trois trous sur le toit du réacteur  la construction de chaque unité. -Au total, 12 camions de pompiers sont prêtés pour la pulvérisation de l’eau à la passé  pools de carburant et d’injection d’eau dans les réacteurs nucléaires par divers  régionales services d’incendie *, ainsi que Tokyo Fire Department. En outre,  instructions concernant la création et l’exploitation à grande échelle  système de décontamination ont été fournis par Niigata siège d’incendie et  Fire Hamamatsu City Siège. *: Service d’incendie Fire Koriyama, Iwaki QG de la brigade d’incendie,  Siège du District Sukagawa Wide Area Association lutte contre l’incendie,  Siège Yonezawa incendie de la ville, siège d’incendie Utsunomiya City, le Feu  Siège de l’association d’Aizu-Wakamatsu vaste zone municipale, Saitama  Bureau des incendies de la ville, et à Niigata Bureau incendie de la ville. -En Mars 22 unités 1 à 6 ont commencé à être alimenté à partir du  source d’alimentation externe. Nous continuerons à prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité et à continuer suivi de l’environnement autour de la centrale.