Les bobards d'or 2011 diffusés le 05 avril

Oui il faut jeter sa télé, mais pas que! Les autres médias sont également touchés par un virus bien récurent qui s’attaque à nos neurones: la désinformation plus connue sous le nom de « foutage de gueule »! Bref, pas besoin d’être journalistes pour prendre les citoyens de ce magnifiiiique pays qu’est la France pour des moutons, les célébrités, les sportifs, les animateurs radio, et les autres sont également très doués pour cela! Heureusement, une récompense existe pour cela, pas très éloignée des « Gérard d’or » quoique un peu moins caustique, les Bobards d’or, et c’est du lourd!!!

http://www.bobards-dor.fr/images/bobardor.jpg

Les prix de la désinformation médiatique seront remis lors d’une cérémonie le 5 avril 2011 !

La deuxième édition des BOBARDS D’OR sera organisée le 5 avril 2011 par Polémia. Cette cérémonie distingue et honore les journalistes les plus habiles ou les plus audacieux, ces désinformateurs du totalitarisme « doux » dans lequel nous baignons ; ce système où les mensonges répétés à l’infini finissent par s’imposer dans les esprits et dictent les politiques de « droite » comme de « gauche ».

La désinformation et le mensonge médiatique imposent le politiquement correct, et c’est le rôle de Polémia de lutter contre cette tyrannie médiatique.
Un comité de sélection de Polémia et de nombreuses personnes ayant répondu à notre appel à contribution ont réuni un florilège des plus beaux mensonges.
Que ce soit Joseph Macé-Scaron et sa cuistrerie mensongère sur le référendum suisse, les fausses photos pour illustrer l’affaire Sakiney ou le montage complet de l’affaire de l’ophtalmo « raciste » pour ne citer que ces exemples, bien des journalistes de télévision, presse ou radio s’illustrent par leur capacité à mentir au service du politiquement correct.

Et parce qu’ils ont toute leur place au sein des bobards d’or, le jury récompensera cette année, dans la catégorie Strass & paillettes, ces stars donneuses de leçons qui elles aussi mentent allègrement. Alors, qui des scandaleux soutiens à Roman Polanski ou de Jamel Debouze qui affirme que « l’Islam est en France depuis 3000 ans » sera élu cette année ?

Rendez vous sur le site www.bobards-dor.fr pour élire le bobard le plus édifiant. Ce n’est pas le choix qui manque, et Polémia compte sur votre vote par internet pour les départager. Dans chacune des quatre catégories (Presse écrite, Radio, Télévision, Strass et Paillettes) trois bobards seront désignés pour la grande cérémonie du 5 avril à Paris.

Et les nommés sont……Pour la presse:

20 minutes :
La mauvaise foi gratuite chaque matin

A l’occasion de la fête de l’Immaculée Conception le 8 décembre, l’archidiocèse de Lyon avait conclu un contrat avec le quotidien gratuit 20 minutes pour quatre pages de publicité afin de rappeler le caractère catholique de cette fête populaire. Au dernier moment, la régie publicitaire a refusé de faire paraître les pages sur lesquelles figurait le message « Merci Marie ».
L’argument du quotidien est simple :« On s’est toujours engagé vis-à-vis de nos lecteurs à être un journal d’information et pas un journal d’opinion. C’est un parti pris éditorial que nous assumons. »
Pourquoi pas ?… sauf que le même journal avait accepté sans broncher pendant deux semaines des publicités dont le slogan était fort peu laïc : « Fièrement hallal, strictement hallal ».

La mauvaise foi au service de l’hallalicité, 20 minutes ne recule devant rienSource

Dernières Nouvelles d’Alsace :
L’émotion au service de la désinformation

Les Dernières Nouvelles d’Alsace du 20 août dernier reviennent sur l’affaire Sakiney, cette femme iranienne condamnée à la lapidation pour adultère et meurtre de son époux. Cet article vibrant de bons sentiments, intitulé « Mobilisation pour Sakiney », est illustré par une jolie photo de Sakiney, accompagnée d’un sous-titre: « Sakiney Mohammadi-Ashtiani, 43 ans, a été condamnée à mort pour adultère ».

Seul hic, il ne s’agit pas de Sakiney sur la photo, en tout cas pas d’une femme de 43 ans, mais plutôt d’une jeune fille d’une vingtaine d’années.

Et si les DNA insistent sur l’adultère, le meurtre du mari est couvert d’un voile pudique: il ne faudrait pas détourner l’émotion des lecteurs. Et bizarrement, les DNA ne mettent pas autant de passion à se mobiliser pour les femmes condamnées à la lapidation dans les autres pays appliquant la charia. Il est, certes, plus à la mode de s’attaquer à l’Iran qu’à l’Arabie Saoudite…Source

Le Figaro :
Ou la négation du réel

La une du Figaro du 19 janvier 2011 est pleine de promesses.
Neuf adorables bébés illustrent le titre « Les Françaises n’ont
jamais eu autant d’enfants depuis 35 ans ».
Alors que la grosse presse est toujours prompte à se faire le chantre
de la diversité, les neuf bébés sont tous blancs! Cherchez l’erreur.
On comprend mieux cette illustration lorsque dans le corps de l’article le Figaro annonce que les mères d’origine étrangère ne contribuent que faiblement à l’augmentation de la fécondité, soit pour  16 000 naissances sur 830 000 au total.
Ce chiffre peu significatif doit être comparé aux 150 000 naissances annuelles de ménages immigrés du Maghreb, d’Afrique et de Turquie constatées lors du recensement de 1999.

Voilà de quoi rassurer le lectorat du Figaro qui s’inquiéterait d’un éventuel remplacement de la population de la France. Dormez braves gens, tout va bien !

Source

Naissances figaro

Le Figaro – Philippe Gélie:
Le triomphe du camp du bien sur la rigueur historique

Philippe Gélie est l’ancien correspondant du Figaro aux Etats-Unis et actuel chef du service international du Figaro.
Dans un article du 4 novembre dernier, il revient sur la victoire des Républicains aux élections parlementaires de mi-mandat. Faisant mine de s’intéresser aux militants républicains, il ne cesse en réalité de les dénigrer, avec cette arrogance narquoise tant à la mode dans la presse française.

Or, au détour d’une phrase, l’honorable lecteur du Figaro a pu apprendre avec surprise qu’Abraham Lincoln était un président… démocrate !

Pour un des fondateurs du Parti républicain, qui fut le premier président américain républicain, cela ne manque pas de sel.
La lecture de l’article de cet éminent spécialiste permet d’expliquer cette erreur: les démocrates représentent le Bien, ils sont gentils; Lincoln ayant aboli l’esclavage, il ne peut être que… dans le camp du bien ! Et peu importe qu’alors le parti démocrate était fermement esclavagiste…

Source

Le Figaro – Alexandre Adler :
Le dialecticien du mensonge

Ancien compagnon de route de l’Union soviétique, aujourd’hui proche des néoconservateurs américains, Alexandre Adler est un polygraphe réputé et une personnalité médiatique qui ne manque pas d’aplomb.
Il a publié, dans le Figaro en date des 4 et 5 septembre 2010, un article intitulé « Petits mensonges d’Etat entre amis à propos de l’Irak ».
Dans cet article il affirme sans vergogne : « Il est insensé de prétendre que l’Irak n’a jamais disposé d’armes de destruction massive. »
Certes, la prétendue existence, en Irak, d’armes de destruction massive a servi de prétexte à la guerre contre l’Irak en 2003 mais les envahisseurs anglo-saxons n’en ont pas trouvé sur place. Il n’y en avait donc pas et le fait que Saddam Hussein ait eu un programme nucléaire (bombardé par Israël) au début des années 1980 ne change rien à l’affaire.
Alexandre Adler se révèle ainsi un remarquable dialecticien du bobard : il profère un gros mensonge dans un article dont le titre vise précisément à dénoncer les mensonges. C’est le menteur qui crie au mensonge ! Un tel culot est admirable.

Source

Le Parisien voit des fachos à chaque coin de rue

Le 19 décembre dernier, le Parisien relaye les Assises internationales sur l’islamisation de l’Europe et y explique que l’événement a été organisé par le Bloc identitaire et Riposte laïque, « deux groupuscules d’extrême droite ».

Il faut avoir une certaine audace pour qualifier Riposte laïque d’extrême droite. Voyons ce que l’on peut lire de Pierre Cassen, animateur emblématique et membre fondateur de « Riposte laïque », dans un entretien du 29 août 2008, sur le site « Medias libres », à propos de Riposte laïque : « Nous sommes, dans cette équipe de quinze rédacteurs, des militants qui avons, à deux exceptions près, tous un passé de gauche. Nous avons donc combattu les idées du Front national ». Plus loin, Pierre Cassen fustige les « discours réactionnaires de Benoît XVI et du Vatican  ».Plutôt que d’informer honnêtement, le Parisien utilise les vieilles ficelles de la désinformation : Riposte laïque s’oppose à l’islamisation, donc elle ne peut être que d’extrême-droite.

Source

Pour la radio:

Votez !

RTL – Joseph Macé Scaron :
Cuistrerie mensongère sur les référendums suisses

Lors de l’émission « On refait le monde » du 29 novembre 2010, Joseph Macé-Scaron, directeur adjoint de Marianne, condamne le référendum suisse sur le renvoi des étrangers criminels. Il affirme de manière péremptoire : « Le référendum a été institué en Suisse pour des avancées démocratiques ; pas pour être posé sur des questions de société; c’est une perversion de ce qu’a été le référendum en Suisse. »
Le vocabulaire est prétentieux et frise l’anachronisme (on ne parlait pas d’ « avancées démocratiques » en Suisse au XIXe siècle) mais, derrière la cuistrerie, un gros mensonge se cache : car le référendum en Suisse donne au peuple les mêmes pouvoirs législatifs qu’au Parlement, y compris donc sur les sujets de société. Et il y a eu des référendums sur les sujets de société  dès l’origine.
Joseph Macé-Scaron ramène donc sa science de manière mensongère.

Source

RTL – Anne-Sophie Mercier :
Quand les journalistes méprisent la démocratie populaire

Lors de l’émission « On refait le monde » du 29 novembre 2010, Anne-Sophie Mercier, journaliste à Charlie Hebdo, fait part de son indignation sur le vote suisse sur le renvoi des étrangers criminels.

Elle déclare : « Je suis pour une société de tabous. Je ne suis pas pour une société de la parole libérée. Je ne suis par pour qu’on donne la parole au peuple ».

Ces phrases sont fortes. Elles révèlent que pour Anne-Sophie Mercier le rôle du journaliste n’est pas de rapporter des faits mais de poser des interdits politiquement corrects.

Ce qui pour une journaliste travaillant dans un journal satyrique (?) ne manque pas de sel. Merci Anne-Sophie de cet aveu !

Source

RMC – Jean-Jacques Bourdin
Clandestins tunisiens : Bourdin anesthésie ses auditeurs

Récidiviste du bobard Jean-Jacques Bourdin s’est illustré le 3 mars 2011 par cette déclaration : « On a beaucoup parlé de ces immigrés clandestins venus de Tunisie nous « envahir », enfin nous « envahir », pour l’instant il n’y a que quelques dizaines de Tunisiens qui sont arrivés en France ». Le même jour le Figaro, expliquait « quelque 460 clandestins tunisiens ont été interpellés depuis le 1er février dans les Alpes-Maritimes à la frontière franco-italienne, soit dix fois plus que l’an dernier à la même période, a-t-on appris aujourd’hui de source administrative. Une cinquantaine d’autres, venus par la même route, ont en outre été interpellés dans les départements voisins du Var et des Bouches-du-Rhône, selon la même source. Sur les 460 personnes arrêtées dans les Alpes-Maritimes, arrivant essentiellement de Tunisie via l’île italienne de Lampedusa, figuraient 27 passeurs. »

Question : comment 500 clandestins ont-ils pu être interpellés dans les Alpes Maritimes, s’il n’en est entré que quelques dizaines dans toute la France ?

Source(2)

Europe 1 – Claude Askolovitch :
Quand un journaliste fait passer ses lubies avant la vérité

Dans son éditorial du 18 janvier 2011 Claude Askolovitch aborde la question du mariage homosexuel qui doit être évoquée par le Conseil constitutionnel. D’emblée, le décor est posé : « C’est la sempiternelle question de la France qui n’arrive pas à devenir moderne dans sa tête et dans ses pratiques. »
Et Askolovitch d’assener : « Les homosexuels se marient partout dans le monde. »

Pardon, grand sachant Askolovitch, sans même parler de l’Asie, de l’Afrique, du monde musulman, d’Israël ou de la Russie, le mariage homo n’est autorisé ni en Grande-Bretagne, ni en Italie, ni en Allemagne, ni en Suisse, ni en Autriche, ni en Irlande, ni en Pologne, ni en Grèce.
Il n’est pas davantage autorisé aux Etats-Unis sauf dans cinq Etats et dans le district de Washington. Et dans l’Etat le plus peuplé à l’avoir autorisé – la Californie – un référendum révocatoire l’a supprimé et, horresco referens, le jour même de novembre de 2008 où la majorité des électeurs californiens votait… Obama ! De plus, des référendums hostiles aux mariages gays ont eu lieu en Arizona, en Floride et en Arkansas.
On ne connaît d’ailleurs aucun pays du monde où une question référendaire aurait été tranchée en faveur du mariage gay.

Le mariage gay est une lubie des juges, des journalistes et des élites mondialisées mais les peuples n’en veulent pas.

Source

Europe 1 :
Le déni de réalité à la une

Rendant compte d’un procès d’assises pour le viol d’une jeune fille dans un train, Europe  1 choisit de minorer et explique que « les choses ont dégénéré ».

Europe 1 s’étend sur le point de vue de la défense qui évoque un « phénomène de groupe » entre de jeunes garçons dont certains présentent des « fragilités », intellectuelles ou socio-éducatives selon les cas.
Rien, bien sûr, sur l’origine des agresseurs pourtant ainsi décrits lors des faits par le commissaire François-Xavier Masson, chef de la Sûreté départementale, comme « des gens venant d’un même quartier, qui se connaissent bien » et qui « avaient l’habitude d’agir ensemble sur cette ligne de RER pour commettre des vols et des violences ».
Mais, de manière subliminale, sur son site Internet, Europe 1 illustre l’article de la photo d’un jeune mineur blanc bien mis (peau claire, taches de rousseur, élégante chemise à rayures).
Précisons que les agresseurs de Caroline viennent du quartier de la Vigne blanche aux Mureaux, quartier marqué par une forte délinquance et qui est ghettoïsé par des riverains du fleuve Sénégal.

Source

Pour la télévision:

France 2 – David Pujadas :
Pujadas récidive dans le bobard en niant… la récidive

A l’occasion de l’assassinat de Natacha Mougel par un criminel récidiviste, Davis Pujadas déclara, le 8 septembre au journal de 20 heures :

« La récidive en matière pénale est exceptionnelle ».

Une affirmation parfaitement mensongère : les criminels sexuels récidivistes sont nombreux : selon des statistiques incomplètes du ministère de la Justice, cela concerne quelques pour cent des criminels, ce qui est rare mais pas exceptionnel ; selon une étude plus approfondie de l’Institut pour la justice, cela concerne près de 25 % des criminels, occurrence qui n’est pas exceptionnelle ni même rare mais fréquente.

Source(2)

M6 :
Quand Jihad devient « Sébastien »

En septembre 2010, un voyou braque des faisceaux laser sur des avions. Un suspect du nom de « Jihad » est interpellé par la police.

Le 10 septembre, M6 le rebaptise en « Sébastien ».Source

LCP – Céline Bittner affirme que
« les frontières sont fermées à l’immigration »

Céline Bittner a consacré, le 27 octobre 2010, un numéro de l’émission « Ça va, ça vient » à « L’immigration… au cœur du débat politique ». Sur la base de déclarations de politiciens, elle croit pouvoir affirmer (à 7’16’’) que :

« Plus on s’enfonce dans la crise, plus nos frontières se ferment aux étrangers, y compris sous la gauche. »
Une déclaration parfaitement contraire à la réalité : l’immigration régulière est passée, de 50 000 à 100 000 dans les années 1970, à plus de 200 000 aujourd’hui. L’INSEE elle-même révise régulièrement à la hausse ses estimations du solde migratoire en utilisant la rubrique « Ajustements ».

Source

BFMTV – Olivier Mazerolle :
Espérons que les Chinois ne nous piquent pas un tel candidat !

Interrogeant Cécile Duflot sur La Tribune BFMTV, le 10 octobre 2010, Olivier Mazerolle lui montre une vidéo qu’il présente comme un :

« Cours d’économie du vénérable professeur Kuing Yamang ». Une belle leçon de mondialisation donnée aux Français invités à travailler plus pour s’adapter à la concurrence chinoise.
En fait, un canular assorti d’une image subliminale de Nicolas Sarkozy !
Un canular d’ailleurs reconnu comme tel depuis plusieurs mois par de nombreux médias ou sites Internet mais pris au sérieux par l’un des plus importants journalistes de la place parisienne.

Contraint de s’excuser, Olivier Mazerolle, pour sa défense, mettra en cause… Internet !
En fait, c’est l’absence de sérieux mis au service du conformisme par un homme qui a occupé les plus hauts postes médiatiques depuis 30 ans. Olivier Mazerolle est d’ailleurs le journaliste qui interrogeait Jean-Marie Le Pen lors de l’affaire du « détail ».

Source

La Société des journalistes de TF1
dans l’affaire de la délinquance des « Roms »

Les journalistes ont quelques problèmes avec la déontologie

Ayant parlé, dans son Journal de 13 heures du 27 août, d’une « immigration (roumaine et bulgare), vous le savez, liée à une délinquance qui s’est beaucoup développée ces dernières années » – une manière indirecte d’évoquer la sur-délinquance des Roms qui choqua la rédaction de TF1 –, ainsi Jean-Pierre Pernaut se fit reprocher par ses confrères d’avoir par ses propos :
« heurté l’objectivité des journalistes ».

Une « objectivité » qui suppose de nier les faits, les statistiques criminelles montrant une forte augmentation, notamment sur l’Ile-de-France, des actes de délinquance commis par des ressortissants roumains.

Source

Pour les célébrités:

Eric Cantona et Pierre Arditi :
Deux faux culs dans un même panier

« Faites ce que je dis, pas ce que je fais » : voilà un adage populaire que semblent avoir parfaitement intégré Eric Cantona et Pierre Arditi.
En effet, lors d’une interview, Eric Cantona a tenu un discours aux accents révolutionnaires : « Le Système c’est quoi ? Le pouvoir des banques. Au lieu qu’il y ait trois millions de gens qui aillent dans les rues, ces trois millions ils vont à la banque et ils retirent leur argent (…) Pas d’armes, pas de sang, à la Spaggiari. ».
De mâles et très antilibéraux propos qui cadrent mal avec les activités hautement rémunératrices de son épouse, Rachida Brakni, qui s’affiche sur le petit écran dans des publicités pour la banque Le Crédit Lyonnais.
Quand monsieur conspue les banquiers, Madame en vante les mérites… Tant de cohérence peut faire douter de la sincérité de Cantona, lui aussi égérie publicitaire de nombreuses grandes marques capitalistes (Renault, Nike…).

De son côté, mardi 11 janvier, sur France 2, Pierre Arditi passait dans une émission consacrée à une critique du système capitaliste.Il y tenait le rôle d’animateur, démago humaniste donneur de leçons. Gauchiste de salon doré, Pierre Arditi semble ne voir, lui non plus, aucune contradiction entre cette posture anticapitaliste et le fait de participer à une publicité pour la banque Le Crédit Lyonnais… Grassement rémunéré , comme il se doit.

Source

Les mensonges de l’équipe de France de football :
Pour une fois qu’ils maîtrisent quelque chose

Au-delà de ses pitoyables résultats sportifs, nos Blacks-Blancs-Beurs ont ridiculisé et sali nos couleurs par leur comportement de « racailles » de banlieues.
Tout d’abord, une « équipe » divisée, à l’image de notre pays, selon ses origines « ethniques et religieuses ». A la question du journaliste Vincent Duluc, « Est-ce que les différentes cultures forment des clans en équipe de France ? » Govou répond : « Quand on cherche des affinités, la couleur, c’est la première chose qui vient à l’esprit. »
Bien sûr, pour ce symbole du « Vivre ensemble », un tel apartheid ne devait éclater au grand jour ! Le diktat de l’égalitarisme devait seul donner le ton. « Il y a les mensonges d’Etat et la propagande grossière autour d’une ambiance harmonieuse et fraternelle.  »
Autre mensonge : Pour tenter de sauver un peu la face, les Bleus avaient affirmé qu’ils renonçaient tous à leurs primes de match. Mais quelques semaines plus tard, on apprenait que plusieurs joueurs réclamaient leurs indécentes primes de match, notamment Nicolas Anelka et Thierry Henry qui ajoutent la mesquinerie au ridicule.
Les sommes en jeu ne représentent pourtant qu’à peine un demi-mois de salaire pour les deux multimillionnaires.

Pour l’ensemble de leur œuvre, les joueurs de l’équipe de France méritent bien un bobard d’Or.

Source (2) (3)

Jamel Debbouze :
« L’islam est en Europe depuis 3 000 ans » (sic)
Ou quand les clowns médiatiques se mettent à faire de l’histoire

A l’occasion de l’inauguration, le 25 janvier dernier, du Festival du cinéma à la prison de Fleury-Mérogis, Jamel Debbouze a fait au journal Le Parisien des déclarations pour le moins surprenantes… Il y prétend que:
« L’Islam est en Europe depuis 3 000 ans » !
Faire preuve d’une aussi grande ignorance, qui plus est pour quelqu’un qui se prétend musulman, est complètement  ahurissant. Peut-être pensait-il aux hordes barbares de Darius et de Xerxès qui tentèrent d’envahir notre continent ? Et pourtant, des batailles comme celles de Marathon et des Thermopyles leur ont fait rebrousser chemin ! Et d’abord, Darius et Xerxès, bien que Perses, n’en étaient pas musulmans pour autant, et pour cause : l’islam est né… au VIIe siècle de notre ère !
Après les films mensongers Les Indigènes et Hors-la-loi, Jamel Debbouze fait désormais partie de la grande cohorte des histrions ignares manipulateurs de l’histoire.

Source

Désinformation et manipulations des « soutiens à Roman Polanski »
Quand les hommes de pouvoir voient l’un des leurs attaqué

Dans l’accès de véhémence et d’hystérie qui s’est emparé des soutiens de Roman Polanski lorsque ce dernier a été rattrapé par la justice pour avoir drogué et violé une jeune fille de 13 ans, les manipulations et les mensonges ont tenu une large place.
Tous refusant que le « génie » soit soumis à la loi du commun des mortels, les uns ont cherché à minimiser la gravité des faits, d’autres à salir la victime, d’autres encore à faire passer le cinéaste pédophile pour un martyr de l’antisémitisme…

Petit florilège :

« De le voir ainsi jeté en pâture pour une histoire ancienne qui n’a pas vraiment de sens et de le voir ainsi seul, emprisonné, alors qu’il se rendait à une manifestation où on allait lui rendre hommage, c’est-à-dire ainsi pris au piège, c’est absolument épouvantable », a notamment déclaré le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

Pour notre coruscant ministre, avoir des rapports sexuels avec une fillette de 13 ans préalablement droguée est donc « une affaire qui n’a pas vraiment de sens ». Parole de spécialiste, sans doute…

Claude Lelouch, de son côté, affirmait :

« Je trouve la forme carrément dégueulasse. C’est un véritable retour au maccarthysme, à la chasse aux sorcières.Ce sont des méthodes de la Gestapo, à la seule différence que sous l’Occupation on pouvait aller se cacher en Suisse. »

Dont acte. Pour le cinéaste, la police de la Confédération helvétique est gestapiste et la justice des Etats-Unis nazie. Les véritables victimes de la Gestapo et des nazis apprécieront peut-être modérément que leur situation soit comparée aux quelques jours de résidence forcée imposés au cinéaste dans son immense et luxueux chalet de milliardaire en Suisse.
Pour sa part, Alain Finkielkraut voit dans le traitement judiciaire appliqué au grand homme une persécution indigne. Il déclare notamment :

« La France est en proie à une véritable fureur de la persécution. Et il n’y a pas que la France. C’est toute la planète Internet qui est devenue comme une immense foule lyncheuse. »
Une « hystérie collective et lyncheuse » qui semble s’être rapidement calmée puisque le cinéaste violeur vient de recevoir le prestigieux César, récompense suprême du cinéaste, sous les applaudissements enamourés du Tout-Paris intellectuello-artistique.
Enfin, dans un style plus obscène, Pierre Benichou insulte la victime et se lance dans une véritable justification des actes de pédophilie, déclarant notamment :

« C’est une fille qui avait 14 ans, elle n’a pas été violée, c’est une fille qui est venue pour faire des photos à poil, amenée par sa mère, alors, au détour d’une photo, ils ont fait des trucs, … elle faisait des photos à poil, quand même, … et avec la bénédiction de sa famille, elle touchait des dollars, c’est vrai que c’est un crime abominable de mettre la main sur une fille… mais rien ne ressemble plus à une fille de 18 ans qu’une jeune fille de 13 ans. ».

Source (2)

Zinedine Zidane :
L’imposture sonnante et trébuchante de l’icône

Emblème d’une intégration prétendument réussie et de la glorieuse France black-blanc-beur, où le blanc se fait de plus en plus rare,  mascotte de la victoire de football de 1998 qui nous a valu son pesant de déclarations démagogiques sur les bienfaits du Vivre-ensemble de la part de tous les grands promoteurs du multi-ethnisme obligatoire, depuis Alain Peyrefitte :

« La France est multiraciale, et elle le restera »

à Mouloud Aounit, porte-parole du Mrap :

« Il est le porte-drapeau d’une France plurielle »,

Zizou à la cote. A écouter tous ces dealers de la pensée unique, notre Kabyle est un « bon Français ». Pourtant, ses origines algériennes sont restées bien vivaces au point de lui faire préférer le drapeau algérien au drapeau français. « Inch Allah ! ». Un mépris ostensible pour cette France qui l’a pourtant nourri et formé, avec l’argent des impôts du peuple qui, lui, n’a pas la gloire des caméras. Une intégration réussie ? Le grand « Zizou », devenu VRP international, mange à tous les râteliers : au service de plusieurs grandes multinationales (assurances Generali, Danone, etc.) mais toujours le drapeau vert frappé du Croissant en main, notamment quand il loue à prix d’or ses service aux émirs milliardaires du Qatar pour la préparation du prochain « mondial » de football !

Source

Textes et vidéos disponibles sur bobards-dor.fr

  • selene

    Rectifications: 1°Sadam-sseim a bien eu des armes nucléaires, mais elle ont été envoyées en Syrie et El Baradei faisant partie des frères musulmans , a fait effacer les documents cf documents de Wikilieds.
    2°Polanski a été condamné à l’époque, a fait de la prison a dédommagé la victime .La gamine a d’ailleurs été amenée par ses parents chez Polanski et posait nue dans des revues !Donc polansky a « payé » sa dette . pourquoi un juge a voulu rouvrir le dossier alors que la jeune femme a écrit et dit dans la presse qu’elle ne le voulait pas et que tout était dit.Cela lui portait préjudice .

  • il Ribelle

    J’adore ce moment de foutage de gueules des journalopes et en plus avec preuves à l’appui de leurs désinformations