L’enfumage écologique français…

Après les moutons enragés, voilà le ragondin furieux!

Dans un article en date du 25 mars 2008 je dénonçais le scandale écologique et humanitaire occasionné par la culture intensive du palmier à huile. Pour résumer, c’est en Asie que ce genre de pratique est la plus répandue puisque l’on peut citer en premier le ravage de la déforestation indonésienne pour laquelle étaient mises en cause des multinationales, entre autres : Nestlé.

En effet, depuis cinquante ans, on a assisté au saccage de plus de 72% de la forêt tropicale humide, la bagatelle de 28 millions d’hectares, dont une partie encore en forêts primaires et en tourbières à l’écosystème fragile, et qui occasionne une émission énorme de gaz à effet de serre (GES) lorsque l’on modifie ce biotope ; d’autant plus qu’est utilisé le « paraquat » dans les plantations, pesticide neurotoxique particulièrement virulent et interdit en Europe. Saccage perpétré pour planter du palmier à huile afin de produire, à Riau en Malaisie, des huiles à bas prix pour cosmétiques, ou alimentaires, et aussi des agro-carburants.


Ces imprécations furent peines perdues et se noyèrent dans le flot des articles des gens sensés dénonçant cette nouvelle entorse productiviste à l’encontre de l’équilibre écologique précaire de la planète. On en a pour preuve l’accentuation de la consommation des huiles de palmes dans l’agro-alimentaire et les cosmétiques, mais surtout dans les agro-carburants, le dada des inconscients, des incapables technocrates et irresponsables politiques européens.

Alors, afin que la France ne soit pas en retard dans la déforestation de la Malaisie, dans le déplacement de ses peuplades indigènes, elle a ouvert des négociations par l’intermédiaire de son conseil régional du Languedoc-Roussillon pour l’implantation à Port la Nouvelle d’une usine d’importation, de stockage, de transformation de cette huile. On en connaît la raison, c’est que l’on assiste à un détournement massif de la production d’huile de colza et de tournesol pour la production d’agro-carburant, l’huile de palme sera donc le palliatif incontournable pour l’agro-alimentaire quand elle n’ira pas elle aussi dans le réservoir des bagnoles transformée de fait en éthanol.

Par conséquence, une fois de plus on va dévaster la planète car d’ici vingt ans il n’y aura plus de forêt primaire en Indonésie grâce au productivisme automobile. Et n’oublions pas que les terres cultivables détournées au profit des véhicules thermiques (y compris les hélicoptères des « hélicolos » tartufes du style Yann Arthus Bertrand) sont des surfaces en moins pour nourrir les individus sur une terre où l’on compte pourtant déjà 1 milliard de délaissés souffrant de la faim.

Avec l’autorisation contestée, donnée par Borloo, de la recherche en gaz de schiste, c’est avec l’usine à huile de palme la confirmation que l’écologie n’intéresse nullement le gouvernement actuel qui n’a pondu le Grenelle de l’environnement que pour la façade électoraliste ; le pire c’est que de prétendus verts aient participé à cette mascarade, c’est sans doute là le summum de l’enfumage politique.

On devrait d’ailleurs demander à Madame Joly, présidentiable de la nébuleuse Europe-Ecologie, ce qu’elle pense de tout cela, elle qui n’y connaît rien en écologie et qui n’est là que pour se faire une carrière politique, ce qui lui était plus difficile auprès de Bayrou.

Ne parlons pas des socialistes du Languedoc-Roussillon tant leur incompétence écologique apparaît de plus en plus au grand jour…

Source: http://le-ragondin-furieux.blog4ever.com

  • bonjour

    La solution dans  » On a pas de petrole mais des idées  » FEMRADD

    ContactNouvelle technologie, plusieurs brevets
    Production d’électricité : Centrale de 9Kw – 12Kw – 18 Kw -100Kw

    Fini les factures récurrentes d’électricité, produisez l’énergie que vous consommez.

    FeMRaDD entre dans les foyers comme un appareil électroménager qui produit de l’électricité en lieu et place de votre compteur EDF traditionnel.

    Une fois votre centrale installée, il n’y a plus de factures de consommation d’électricité, vous ne dépendez plus d’aucune source d’énergie fossile. Vous ne polluez plus, et votre consommation au quotidien ne vous coûte plus rien.

    FeMRaDD fonctionne : sans eau, sans fioul, sans essence, sans kérosène, sans hydrogène, sans la force du vent, sans air comprimé, sans solaire, sans nucléaire, sans magnétisme.

    100% ÉCOLOGIQUE

    Encombrement approximatif pour une centrale de 12 KW :
    Longueur 95 cm Largeur 70 cm Hauteur 55 centimètres. Poids : 95 Kg, Applicable en tout lieu. Bruit du produit fini : inférieur à 50 db Fonctionnement continu / Révision annuelle, arrêt : environ 3 heures

    FeMRaDD produit de la puissance dynamique rotationnelle continue ou discontinue, adiabatique, isotherme, isobare, isochore.
    Il est particulièrement utilisé dans la transmission axiale par l’intermédiaire d’un certain nombre d’organes (arbre de transmission, cardan… etc.).

  • Très intéressant, prometteur, je suis intéressé par le sujet, ensuite il faut voir ce qu’il en est réellement avec le temps, mais je trouve le système plus qu’intéressant même! On peut avoir les infos ici: http://www.femradd.com/description.html
    Merci pour cela, je ne connaissais pas du tout, juste une chose, c’est l’ancien modèle que tu présentes ici puisque le site donne des infos encore plus intéressantes:
    Production d’électricité par une centrale de 18 KW :
    Longueur 95 cm Largeur 70 cm Hauteur 55 centimètres.
    Poids : 110 Kg. ( voir image )

    http://www.femradd.com/photos/fem1pt.jpg