La poste sans employés en test en France

Officiellement, c’est pour lutter contre les braquages, la poste teste des agences sans employés, officieusement, cela va permettre de virer nombre d’employés devenus inutiles, une grosse économie pour l’état qui suit la méthode déjà mise en place par les grandes banques mondiales. Le chômage doit exploser dans les mois à venir, l’UMP veut virer 80% des fonctionnaires, certains députés veulent baisser le smic de 25%, bref, les économies souhaitées par le gouvernement vont faire mal, et le coup du bureau de poste sans employés n’est en aucun cas une bonne nouvelle…


Comment dissuader les braqueurs de s’attaquer aux bureaux de poste? En les privant de tout butin potentiel. En Seine-et-Marne, la Poste est en train de déployer son nouveau concept de bureau sans argent, testé depuis quelques mois en Provence, dans le Nord et dans certains départements d’Ile-de-France.

Le premier vient d’être inauguré à Mitry-Mory.

Un autre sera mis en place au bureau principal de Savigny-le-Temple en novembre, mais aussi à Roissy-en-Brie, Combs-la-Ville et dans un quatrième bureau encore inconnu pour l’instant. Ces sites ont été choisis « car ils ont été la cible de vols à main armée répétés », confie-t-on au sein de la Poste.Concrètement, le client souhaitant déposer ou retirer de l’argent liquide se rendra au guichet, où l’employé lui remettra une « carte encodée à usage unique ». Ensuite, direction un automate dédié. « Il n’y aura plus de manipulation d’argent entre le guichetier et le client », explique l’enseigne.

Les postiers auront ainsi des fonds de caisses beaucoup moins fournis qu’actuellement. Ils garderont toutefois un peu de monnaie car certaines opérations simples utilisant de petites sommes (achat de timbres, envoi en recommandé…) pourront toujours s’effectuer à leur niveau. « Mais la plupart des clients utilisent les machines en libre service pour ce type d’opérations. »

Pour compléter ce dispositif, la poste principale de Savigny deviendra un minibunker avec l’installation d’« enceintes sécurisées protégeant au mieux le bureau, la caisse, les automates… » Mais la direction refuse d’en dire plus : « Nous ne voulons pas divulguer tout ce que nous mettons en place. On voudrait éviter de trop renseigner les éventuels agresseurs. »

Côté syndicats, on n’approuve qu’à moitié la mesure : « Renforcer la sécurité, c’est bien. Mais le bureau sans argent de Mitry vient seulement d’ouvrir, nous n’avons pas encore le recul nécessaire pour voir si c’est efficace. Nous regrettons que la Poste installe de plus en plus d’automates et retire certaines missions à ses guichetiers », s’insurge Patrick Brunon, secrétaire départemental adjoint du syndicat SUD-PTT 77, qui craint que le bureau sans argent ne devienne un bureau sans agents.

Le Parisien

  • Drôle de perspective, que toujours plus de robots pour remplacer les humains!
    Plus beaucoup d’industries, chômage record, violence et insécurité qui crèvent le plafond,
    policiers et gendarmes dont on réduit les effectifs! vente de notre patrimoine, pfft est il utile de faire le détail? On le voit tout les jours!
    Après 1984 d’Orwell il y aura Matrix c’est déjà bien engagé!
    Il y a des lois contre ces crimes et délits, c’est trop demander de les faire appliquer?
    Ben oui c’est trop demander, manque de personnels (ils les virent à tour de bras)
    Ils préfèrent les milices citoyennes, ça c’est le bouquet! et ça pourrait bien déboucher sur un nouveau Far West!

  • coldroom

    La poste.. même sans employé ils seraient capable de faire grève..