Le gouvernement ne ferme pas la porte aux gaz de schiste!

Mais qu’est ce qu’ils ont dans la tête?? ils n’ont pas vu le film « Gasland« ?? Si je sais lire entre les ligne, d’abord on saccage avant de dire « ah ben non, c’est pas faisable »! C’est le signe que le pétrole devient plus rare, et donc cher, et ça risque de continuer…….Si j’en crois les commentaires, il se pourrait bien que les envahissantes plateformes soient mise sur orbite, par la population très mécontente, alors messieurs les décideurs, décidez bien!! sinon vous risquez un clash!
Vous vous asseyez allègrement, sur l’avis des moutons qui, comme chacun le sait suivent aveuglément les bergers, entourés de chiens bien dressés, qui les conduisent jusqu’à l’abattoir, peut être que cette fois, le troupeau ne suivra pas les irresponsables bergers.
Ne continuez pas à dévaster, saccager, anéantir nos régions, nos enfants on le droit de connaitre, ce que nous avons connu, (et c’est fort improbable, vu l’état de la planète) au lieu de ça vous leur proposez toujours plus de pollutions, de cancers, et vous pensez peut être que les alternatives n’existent pas? suspension n’est pas suppression!
On vous paie pour y réfléchir, prenez vos responsabilités!!!

Le ministre de l’Energie attend de nouvelles études avant de se prononcer définitivement sur l’exploitation des gaz de schiste…

Le gouvernement n’a pas fermé la porte à l’exploitation du gaz de schiste en France à condition que les techniques mises en oeuvre pour le capturer soient respectueuses de l’environnement, a affirmé mercredi le ministre de l’Energie Eric Besson.

«La France n’a pas fermé la porte au gaz de schiste», a déclaré M. Besson sur Europe 1. «Nous attendons des réponses à ces deux questions: y-a-t-il un potentiel en France? Nul ne le sait pour l’instant. Et peut-on l’exploiter proprement? Nul ne le sait», a-t-il précisé. Selon lui, seule l’exploration du sous-sol français pourra répondre à la première question.


Concernant l’éventuelle exploitation de ces gisements, le ministre a estimé qu’elle devrait se faire à l’aide de techniques propres, «conformément à nos valeurs et au respect de l’environnement qui doit être notre préoccupation». (note voltigeur: désolée Mr le Ministre, les « techniques propres », sont l’injection sous haute pression, d’un coktail de produits chimiques dangereux et le gaspillage de millions de litres d’eau, en plus du risque de déstabilisation du sous sol! faudra trouver d’autres arguments. Si nous sommes au courant, vous devez l’être plus que nous! c’est votre « job »)

Disséminés dans la roche au lieu d’être concentrés dans des poches, les gaz de schiste sont extraits grâce à des forages horizontaux qui fracturent la roche en injectant d’énormes quantités d’eau, de sable et de produits chimiques. Cette technique est abondamment utilisée aux Etats-Unis où ses détracteurs dénoncent des cas de pollution des nappes phréatiques.

Le gouvernement a annoncé début février la suspension des travaux de prospection de gaz de schiste dans le sud de la France dans l’attente des conclusions d’une mission d’évaluation des enjeux environnementaux prévues pour le 31 mai.
© 2011 AFP

Article source

Quand on voit cette image…..on voit bien les mains liées des décideurs, qu’importe les dégâts pourvu qu’on roule…….

Circulation: des bouchons sur les routes. J. PACHOUD / AFP

Trafic chargé et premières perturbations pour les départs au ski