Quoi, La Tunisie ? [De L’Indignation Et Du Nouvel Ordre Mondial]

Un excellent article que voilà, avec l’aimable autorisation de son auteur, Philippe Sage du site Agoravox

[1ère Partie] … Ah, vrai, ça m’a scié. Les pattes et le reste. Pensez, la Tunisie ! Mais qui aurait pu se douter … Comme cette crise qui nous est tombée dessus telle la sainte misère, qui l’avait prédite ? .. Certains, je sais, qu’on n’a pas écoutés, relayés, sous prétexte qu’ils gâchaient la nouba capitaliste, système unique, inique (et la pensée qui va avec). Nonobstant, si notre « roi nu » promit lors de sa campagne présidentielle de moraliser le merdier ultra-libéral, c’est bien qu’y avait grosse anguille sous roche. Qu’il, et tous les autres, savaient pertinemment, les camelots, que ça reniflait copieux. Mais la Tunisie, bon sang ! N’allez tout de même pas me chanter qu’elle va écorner le Nouvel Ordre Mondial. Vous passeriez pour un piètre Jean Daniel, savez-vous …

Oui, je suis au jus, j’ai comme du retard ! en matière d’Internet, faut être sur l’évènement derechef. Se ruer sur l’os à ronger. Etre là pour être là. Que ce soye pour twitter, facebooker, bloguer au cube comme au carré, peu importe, pourvu qu’on ait la sensation (ô vertige !) de participer à ce que l’on nomme une « révolution » … Voire, par ces biais numériques frénétiques de buzzing, se convaincre qu’on en fût un acteur de premier plan. Ou tout comme … C’est extraordinaire, non ? .. Mais quelle époque fantastique !


 

« Nous sommes tous des tunisiens » coco ! C’est Jean Daniel qui le dit. Pauvre Jeannot. Il se fait vieux, l’ami. C’est pas le premier à, certes, mais quelle tristesse, quel naufrage …
« Nous sommes tous des tunisiens » ! J’t’en foutrais ! On va nous la refourguer combien de fois cette éculée ? « Nous sommes tous des juifs allemands » oui. Le contexte, la situation, tout y était. Impeccable. Mais de là à le décliner pour chaque évènement vaguement planétaire, ah non ! C’est virer dans le Séguélisme. La saloperie.
T’en souvient-il du « nous sommes tous des américains » après le 11 septembre. My God ! J’en ai vomi et tout le tremblement.
Nous ne sommes pas plus des tunisiens que des américains, moins encore des palestiniens. Nous regardons passer les « révolutions » bien au chaud, le cul tranquille … Internet, ma foi, c’est un outil de communication, en rien (ou si peu), il participe d’une révolution. La révolution, ce sont les tunisiens qui l’ont faite. Pas nous … Et peu me chaut, Jean Daniel que tu bandasses ! .. Et tous les internautes avec toi.
Voilà qui devait être consigné par ici.

Pour le reste – et quel reste ! – on s’ébaubit, on se pâme, gloire aux tunisiens, ah bon sang, quel peuple ! Et que dire de la communauté des journalistes, de Duhamel à Aphatie, qui souligne – c’est le verbe adéquat – les tergiversations du gouvernement français. MAM, Frédéric Mitterrand et consorts. Les belles âmes … Mais nous ont-ils bien informés, au demeurant, nos apôtres de la déontologie ? Sur ces vingt et trois années de Ben Ali, voué désormais aux gémonies … Penses-tu ! Quand ont-ils pondu (ou très sporadiquement) reportages, papiers, documentaires édifiants sur l’horrible dictateur ? … Pas vendeur ? Du tout ! Motus et bouche cousue, voilà tout … Or donc, comme il est facile, là, maintenant que l’Ali l’est enfui avec sa tonne et demi d’or, de vilipender, dénoncer, s’étonner même.

Faut vous dire, aussi, que la France, en matière de dictateurs, elle s’y connaît et rudement … Duvalier, où ce qu’il créchait jusqu’à récemment ? Mais chez nous. Et Bokassa antan, Khomeiny jadis (à Neauphle-le-Château), et aux frais de la princesse contribualisante, s’il vous plaît ! Ben tiens … Ça explique l’embarras … Les Saddam Hussein, on les kiffe grave. Et tu sais pourquoi, bien sûr ? Parce que tout comme Ben Ali, ils sont un rempart contre – Tadam ! Surprise – l’is-la-mis-me ! … Bon, pour Khomeiny, d’accord, y’a eu comme une boulette. On ne fait pas d’omelette dictatoriale sans casser des œufs, faut croire ; l’époque était, c’est vrai, bien différente … Mais les années ont beau mal passer, nous préfèrerons encore et toujours un Kadhafi bien vissé en Libye qu’un Amhadinejad en Iran. Le Colonel, il le tient, le périmètre. Alors qu’avec Mahmoud, on contrôle pas lerche. Dès fois qu’il nous reconstituerait la Perse, celui-ci. Avec tous les tracas qui vont avec. Alors que du dictateur africain – je parle de toute l’Afrique – c’est bon pour le business des occidentaux. Du Nouvel Ordre Mondial … Quand ça tangue un iota, on t’échange un Gbabo pour un Ouattara. Mais ça change(ra) quoi ? Nada .. Pourvu qu’ils restent bien sages dans leur misère, « ces gens-là », on a assez d’emmerdes avec la Chine, l’Inde et le Paskistan et autres émergents (comme on dit poliment). Même qu’on s’en trouve obligés de leur faire moult courbettes. Droits de l’Homme, dans le cul la balayette ! En même temps, camarade, quand tu vises l’état de nos prisons françaises, t’es mal placé pour sortir ton beau couplet sur les Droits du bipède. Mieux vaut faire profil bas.

Mais où en étais-je ? … Ah oui ! Le danger islamiste. L’argument qui fait peur. Même que ça marche à tous les coups … Car c’est bien joli ce peuple tunisien qui fait sa révolution, réclame des élections, de la bonne démocratie, mais si c’est pour nous y mettre un Hezbollah local au pouvoir, ça fait pas nos affaires, vois-tu. D’où les tergiversations du gouvernement Sarkozy, de haut en bas (le bas étant occupé par MAM, assez remarquable, je dois dire).
Certes, on pourrait penser que y’a bon la démocratie, l’est chouette ce concept, enfin le tunisien va pouvoir choisir ! Librement. En âme et conscience .. On devrait, oui, s’en réjouir hautement, bruyamment. Ben non … Si c’est pas la démocratie du Nouvel Ordre Mondial (qui a dit ingérence ?) celle apportée clés en main aux irakiens et aux afghans avec le grand, l’immense succès que l’on sait, c’est niet ! … Vous avez vu, lu, entendu, les grands manitous du Nouvel Ordre Mondial acclamer de suite le peuple tunisien, vous ? Mais pardi, non ! Y’a eu comme du retard à l’allumage … Un peuple qu’aspire à la Liberté, ça ne va pas. C’est dangereux. Voilà ce qu’il faut entendre. Et vous verrez, ils feront tout pour voler LEUR révolution. Patiemment. En bonne loucedé. Tout rentrera dans l’ordre. Et fissa …

Le Nouvel Ordre Mondial ne souffre pas les pauvres. Il convient qu’ils restent pauvres, affamés, enchaînés, et assujettis (comme nous). Pour cela, il faut des Ben Ali, des Saddam, des Kadhafi. Avec eux, on s’arrange. On commerce, même. Et pas qu’un peu. Ils tiennent leur peuple, ces lascars, à la Tito, et pendant ce temps, sans tabou ni a priori, on continue de Nouvel Ordre Mondialiser à gogo … Mais que le gueux se révoltât, ça, c’est guigne. Faut prendre mesure. Evacuer le Ben Ali avant qu’on l’étripe. Ensuite négocier (sous couvert) avec les guignols de transition, jouer la montre, et le moment venu, rétablir l’ordre, le seul qui vaille, le seul qui sied au Nouvel Ordre Mondial. Qui – mais vous l’avez compris – préfère une bonne dictature (en pays pauvres, mais riches par ses sols) à une démocratie qui lui échappe. Sinon, où qu’elle irait s’implanter la firme Total ? Et tous nos bons gros industriels ; y compris, et surtout, ceusses de l’armement lourd. Tu crois qu’on va vendre du tank de compétition ou de l’avion à réaction aux Chinois ?

Alors Jean Daniel, t’es bien gentil avec ton « nous sommes tous des tunisiens » mais il est grand temps de fermer ta boutique des Bisounours.
Nous ne sommes pas des tunisiens. Nous ne sommes presque plus rien. Des spectateurs. Gavés de gadgets, de télé-propagande, ficelés à l’endettement que nous seuls, les laborieux, payons.
Et quand l’ordre reviendra, en Tunisie, nous ne lèverons pas la moitié d’un sourcil. Pas plus qu’Internet … Internet ! … Mais nous en reparlerons. Chaque chose en son temps. Ce temps qui joue contre les tunisiens. Mais qui s’en soucie, réellement ? …

…/…


source Philippe Sage pour agoravox