Pédophilie: pas que chez les cathos, ailleurs aussi!

Ce billet n’a pas pour vocation de tirer à boulets rouges sur les religions en général mais de montrer que même si le problème existe et en est récurant chez les catholiques, ce n’est pas la seule religion de concernée. Pas d’attaque de bas niveaux, pas de haine ni de rumeurs, ici nous aimons le factuel et les preuves, les reportages « officiels » donc diffusés à la télévision avant tout, la polémique existe car le problème existe, et s’il existe, c’est que nous devons en parler. Ce matin, deux articles sur la pédophilie sont tombés dans mes flux RSS, voilà pourquoi je prends non seulement le parti d’en parler. Pour finir,la lutte contre la pédophilie est un sujet très important, capital même, mais ils n’est pas traité honnêtement, loin de là, les plus gros réseaux sont intouchables comme le prouve « le fichier de la honte » présenté par Karl Zéro, il sert de prétexte à la mise en place de lois qui vont être détournées de leur but réel comme Loppsi 2. Bref, accrochez-vous bien, le sujet est explosif.

Un scandale des nonnes pédophiles est en train d’éclater en Belgique, je plains les habitants de ce pays qui commencent à être assimilés à ces scandales à répétition, après Dutroux entre autres histoires, revoilà les nonnes pédophiles, grave! A noter que dans les commentaires de l’article il y a certaines informations plus qu’intéressantes »pour ceux qui aiment les prophéties.

Avant toute chose, je tiens à vous préciser, que cet article n’a pas vocation à taper gratuitement sur l’église Catholique ou sur la religion, mais juste à relater des faits avérés tentant à prendre de trop grosses proportions à notre époque et une ampleur aussi répugnante dans les faits que pesante..

Encore une affaire de pédophilie qui éclate aujourd’hui au sein de l’église Catholique. Encore une fois, le clergé est montré du doigt, et encore une fois le doigt est mis sur le personnel d’une église en constante perdition.

Cela fait des mois, des années, que les plaintes affluent aux quatre coins du globe pour dénoncer, des actes de pédophilie au sein de l’institution religieuse la plus puissante du monde. En Europe par exemple, les affaires commencent à éclater un peu partout, et les révélations vont bon train, stigmatisant toujours un peu plus, les personnels religieux au rythme des révélations dont les médias se font l’écho. Après l’Allemagne, l’Autriche, les Pays bas, L’Irlande, etc.. c’est aujourd’hui la Belgique qui affronte la stupeur de déclarations aussi effarantes que scandaleuses.

 

Le plat pays, déjà bien ancré dans un marasme politique frôlant la scission territoriale n’avait certes pas besoin d’un nouveau scandale, alors que les fantômes de l’affaire Dutroux étaient à peine mis au placard. Pourtant, c’est un nouveau scandale sexo religieux qui fait le tour des « Une » du pays royal.

 

En effet, un quinquagénaire Belge, a aujourd’hui brisé le mur du silence, et affronté ses vieilles terreurs pour révéler à tous, les viols et autres attouchements qu’il a subi dans les années 60 alors qu’il était en pension à l’Orphelinat Stella Maris à Coutrai (tout près de la frontière Française). Alors vous me direz, encore une fois, les curés se sont laisser aller sur de pauvres et innocents enfants, mais là ou l’affaire semble inédite, c’est que cette fois et pour la première fois, ce sont des sœurs, des nonnes, qui ont pratiqué ces sévices sur les enfants dont elles avaient la garde à plein temps.

 

Selon les toutes premières déclarations de la victime , dont il se pourrait qu’elle ne soit pas un cas isolé, celles ci, lui faisaient des fellations tandis qu’elles exigeaient en retour qu’il les satisfasse sexuellement. Des aveux terribles, qui ont eu pour effet, d’engendrer durant de longues années de graves problèmes psychologiques à cet enfant qui aujourd’hui a décidé de déposer plainte. Suite à celle ci, une enquête à également été ouverte sur plusieurs autres cas de viols ayant eu lieu dans les années 90.. Alors quelle sera l’ampleur exacte de ces actes sans noms? Personne ne le sait pour le moment c’est certain, mais une fois encore ce sont de pauvres enfants qui se sont retrouvés la cible de mercenaires, de monstres, sans foi ni loi, prêt à tout pour satisfaire leur appétit sexuel.

L’église ces derniers mois, avaient pourtant décidé de condamner vivement ces actes horribles, le pape lui même jugeant que « L’autorité de l’église n’avait pas été assez vigilante » et qu’elle n’avait «pas été suffisamment rapide et ferme pour prendre les mesures qui s’imposaient ».

 

Source de l’article et article complet: come4news.com

Nous pourrions nous dire que c’est un cas isolé, mais malheureusement non, le Vatican lui-même n’est plus blanc comme neige (mais l’a-t-il été un jour?) comme nous le montre cet article:

DUBLIN — Une lettre du Vatican récemment révélée et remontant à 1997 demandait aux évêques catholiques d’Irlande de ne pas rapporter tous les cas présumés d’agressions d’enfants à la police, une révélation que des groupes de victimes ont décrit comme étant la preuve nécessaire pour démontrer que le Vatican avait appuyé une culture mondiale de la dissimulation.

La missive, obtenue par le diffuseur irlandais RTE et dont une copie a été transmise à l’Associated Press, documente le rejet par le Vatican d’une initiative mise en place en 1996 par l’Église irlandaise pour commencer à aider la police à identifier les prêtres pédophiles, à la suite de la première vague de poursuites rendues publiques.

La lettre vient saper des déclarations répétées par le Vatican — particulièrement lorsque le Saint-Siège tente de se défendre dans des procès se déroulant aux États-Unis — voulant que l’Église de Rome n’avait jamais demandé aux évêques de dissimuler des preuves ou des présomptions de crimes à la police. Cela met plutôt l’emphase sur le droit de l’Église à gérer toutes les allégations d’agressions d’enfants, et de déterminer les peines en son sein, plutôt que de déléguer cette tâche aux autorités civiles.

Signée par l’archevêque Luciano Storero, le diplomate du pape Jean Paul II en Irlande, la lettre indique aux évêques irlandais que leur nouvelle politique rendant obligatoire la divulgation à la police des crimes allégués «donne lieu à de sérieuses réserves de nature morale et canonique».

Source et article complet sur Googlenews

Bref, la chrétienté est réellement le terrain de jeu d’Asmodée, mais elle n’est pas la seule concernée, les témoins de Jhovah sont eux aussi concernés par des scandales étouffés, pas besoin d’alerter les non-initiés qui ne seront de toute manière pas sauvés de l’apocalypse, ce genre d’affaire se règle en interne uniquement! L’affaire avait fait grand bruit, voici le reportage qui est à la source de la polémique:

« Tous nous connaissons les témoins de Jéhovah, je vous soumet donc ce reportage incroyable sur le sujet!
La politique des témoins est simple, vivre en communauté, parfois même confinée, comme une secte (je n’entend pas que cela en soit une, c’est une question d’opinion). Ces témoins même s’ils se montrent très amicaux, tout particulièrement lorsqu’ils prêchent la bonne parole, n’en restent pas moins des religieux avant tout qui ne désirent que vous embrigader dans leur congrégation, j’en reviens donc à un autre post qui parle de la religion des hommes avant la religion de Dieu, on est en plein dedans!

Maintenant, il y a des cas de pédophilie avéré dans la religion des témoins de Jéhovah, bien sur cela reste discret puisqu’ils gardent le silence sur le sujet. La loi, la justice, les autorités, les forces policières, tout cela fait partie d’un système étranger aux témoins de Jéhovah, les témoins ne s’adressant qu’aux autres témoins pour régler les problèmes. Suivant leur logique, à quoi bon s’adresser à des personnes qui ne survivront pas à l’apocalypse, mieux vaut s’adresser aux « sages » qui gouverne leur religion, seules représentations du divin autour d’eux!!!

Les pédophiles sont donc protégés par les « conseils des sages » des témoins et pour expier, ils sont poussés à prêcher encore plus en faisant du porte à porte. Les victimes, elles, n’ont pas le droit de parole, cela ferait tâche si jamais elles devaient être crues. Suivant ce même reportage, cela ne serait pas moins de 10 000 pédophiles à travers la planète qui sont recensés par les hautes instances des témoins de Jéhovah aux états-unis.

Le reportage a failli être interdit de diffusion en Suisse, pays pour lequel le reportage en question à été tourné, du moins pour une chaine de télévision en particulier, mais la justice a donné tort aux témoins de Jéhovah qui ont perdu leur attaque en procès. « 

Cela ne concerne que la chrétienté me direz-vous, pourtant la chrétienté n’est pas la seule concernée, le sujet est tabou mais il existe, il touche à l’Islam donc initialement en parler est pratiquement interdit, mais doit-on « oublier » que le cas existe simplement par ce que certains fidèles sont chatouilleux? Reconnaître qu’il existe un souci est la première étape pour endiguer le problème, je ne condamne pas ici l’Islam mais ceux qui font d’une tradition ancestrale un crime puni par la loi.

En terre d’islam, plus particulièrement en Afghanistan, considéré comme « le plus pur État islamique du monde » par le régime taliban, est pratiqué encore de nos jour une tradition appelé « bacha bazi » . Ce véritable » gay halal « (pédophile) est pratiqué par tous, même par les moudjahidin Taliban.
J’ai donc choisi de vous proposer cet article qui dénonce ce phénomène en pleine expansion en gardant à l’esprit que ce pays.

L’esclavage sexuel des jeunes garçons en Afghanistan

Le « bacha bazi » est une vieille tradition afghane ; des garçons habillés en filles dansent devant des hommes. Ces « enfants jouets » sont tous abusés sexuellement. Cela démontre que là où l’on pratique la ségrégation des sexes et le voilage des femmes au nom de la « pureté » (hypocrisie!), la pédophilie fait des ravages. L’islam comme solution au supposé dévoiement des mœurs des infidèles ? Certainement pas.

Si les sociétés islamiques normalisaient les rapports entre les hommes et les femmes, il y aurait une réduction de l’exploitation sexuelle des enfants, du viol et du harcèlement sexuel des femmes.

Source et suite du texte mais également un article ici


Ce sujet n’est pas un défouloir sur les religions, vos commentaires se doivent de faire avancer le débat et non atteindre des sommets de violence verbale, l’info se doit de passer car ce sont toujours les même visés par les scandales de pédophilie, mais il faut aussi accepter de voir qu’ailleurs la situation n’est pas réjouissante non plus.

http://forum.actudz.com/topic20020.html

8 commentaires

  • De toute façon qu’importe les religions, il faut en parler en ayant à l’esprit que se sont les enfants, les victimes innocentes de ces refoulés pervers.
    Pas question de stigmatiser les uns ou les autres, nous ne sommes pas là pour ça et les sites défouloirs ne manquent pas.
    Non! nous devons dénoncer pour que tout le monde sache, pour que ces pratiques cessent, que les langues se délient, qu’on arrête cette hypocrisie de la bouche fermée, qui veut que si on en parle pas, ça n’existe pas!
    Apprendre aussi aux enfants à se méfier!
    L’enfant est une personne pas un jouet à l’usage de ces tarés, adorateur de chair fraiche!

  • Pikpuss

    La pédophilie ou l’inceste c’est encore plus grave lorsque la religion fait partie du cadre dans lequel se produit ces crimes. Le contexte religieux est censé protéger les êtres faibles et sans défense. C’est pourtant le contraire qui se produit souvent. Les dossiers de pédophilie concernant les témoins de Jéhovah se compterait en dizaines de milliers. Il faut savoir que des questionnaires spéciaux étaient donnés aux cadres de la secte. Le fauteur qui passait devant un tribunal religieux appelé commité judiciaire devait répondre uniquement par oui ou par non. La consigne a été longtemps de ne rien révéler aux autorités. Des milliers de victimes n’ont pas pu être secourues. Des cadres ont placé ont essayé d’aider les victimes au plus haut niveau de la hiéarchie mais ont été sanctionnés par une exclusion qui est une authentique mise à mort sociale.
    Cet état de fait existe dans toutes les religions. L’impact du religieux est si fort que la victime a peu de chance de s’en sortir toute seule. Il est vraiment temps que l’humanité se libère des mythes antiques qui sont le fondement des religions sur lesquelles s’appuient nos gourous de la politique et de la finance pour péréniser leur emprise sur les peuples naïfs.

  • Auzureau

    La source de ce probleme via la religion n est pas nouvelle, mais avec toutes ces croyances sectaires confondues, ces gens prechent le bien par le mal, et de ce fait prennent les enfants pour cibles, car ils sont sans defenses, ni recours aupres de la justice.
    A quand une loi ultra stricte visant a détruire et réduire a néant ces atrocités et de surcroit rayés définitivement ces sectes proliférantes et nuisible a l etre humain.
    Leur prétexte d un monde meilleur n est que paranoia et croyances absurdes, et ils profitent tres bien des ces BETISES .

  • ILS ONT PEUR POUR LEUR VIE PREFERE SE TAIRE ? quand à moi qui ne suis ni Dieu ni Withnou ni Jehowah ni Allah ni Boudha je les attrapperai leur couperai le Pénis et en ferai des EUNUQUES la mort et trop douce pour ces gens là ils doivent etre en souffrance comme leurs Victimes de Sévices çà serai la meilleure solution ne plus pouvoir se servir de leur SEXE.PARCE QUE MEME EMPRISONNES ils trouveraient le moyen d’accomplir leurs vices plus ou moins Cachés c’est des Vicieux ne pas l’oublier et la meilleure solution c’est quoi ? lisbeth

  • the ugly duckling

    « Mon Dieu »! Quel exemplarité ! Digne d’un bon père de famille… !
    Après l’ironie,

    . . . Lorsque les mots ne sonnent pas assez puissants pour dire l’écoeurement, …
    Et qu’on essaie de trouver une explication… non pas pour mieux accepter, mais pour pouvoir soigner , si c’est possible, la folie qui innonde même ce XXIème siècle…
    S’interroger en prose, pour moins de rudesse dans le propos…:

    Quand la bestialité, l’absurde, et la folie agissent de connivence  ..
    Lorsque la société aide à la fabrique de monstres..
    Quand un mâle est éduqué dans le refoulement de ses sentiments, de sa sensibilité et que la raison elle-même ne vient pas en aide à cette pauvre âme tordue…
    Quand le sexe s’exerce comme un défouloir…  
    tant que la raison du /des plus forts remportera sur l’innocence , la fragilité et la sensibilité..
    alors, on aura ce genre d’horreur…
    Non, même comme ça, ..

    C’est quoi le plaisir d’être papa, pour ces gens là? De pouvoir partager leur passion? leur savoir? J’ai beau la prendre dans tous les sens, cette perversion, je ne puis la comprendre..

    Maintenant qu’on sait soigner le cancer (même si c’est pas rentable pour l’économie de le faire, et que , du coup, il ne soigne toujours pas autrement qu’en flinguant toutes les cellules -bonnes comme maubvaises -(et que, si on s’en sort quand même, on a vraiment de la chance..), et que monsanto est entrain de veiller à nous en fabriquer tout un assortiment, .; ne serait-il pas temps de s’attaquer à la folie?
    Parce que c’est bien une forme de  folie, n’est-ce pas? si ce n’est la plus virulente!!