Hortefeux: pas d'incidents majeurs le 31 décembre…

Haaaa il est fort notre Brice national! Il pourrait reléguer Pinocchio au rang d’anecdote tant il est bon en langue de bois!!! Je l’avais prévu pour la « revue de presque » mais sort cette petite phrase pour en faire un billet tant il est fort!!!

En effet, Hortefeux a déclaré qu’il ne donnerait pas les chiffres en ce qui concerne le nombre de voitures brulées durant la nuit de la saint Sylvestre….Nous pouvons quand même avoir un petit aperçu du problème grâce à TF1 (une fois n’est pas coutume): une moyenne française de 115 voitures brulées par jour soit 42 000 sur toute lannée 2010, et 950 rien que pour la nuit de la Saint Sylvestre. Ben voilà, on a les chiffres quand même! Je finirais avec une seconde déclaration de Brice: « il n’y a pas eu d’incidents majeurs le 31 décembre ». Si on part du principe que l’affaire du DJ tabassé par 10 abrutis s’est déroulée le 01 janvier à 05h00 du matin et non le 31 décembre et qu’on oublie « le reste », alors oui, on peut dire qu’il a dit la vérité, il ne s’est rien passé.

Donc, nous avons eu des incidents « mineurs » ? Ceux que nous devrions oublier? C’est dans la suite dans le billet, et c’est gratiné! Si ce ne sont pas des incidents majeurs, alors qu’est-ce qu’un incident majeur selon lui? J’ai quand même une pensée pour les victimes, leurs famille , leurs enfants, tous ceux pour qui ces « incidents » sont tout sauf mineurs.

Deux morts, plusieurs blessés graves… Même si aucun «incident majeur» n’est survenu selon le ministère de l’Intérieur, plusieurs drames ont entaché le passage à la nouvelle année. Le Parti socialiste dénonce un «bilan minimaliste».

La nuit de la Saint-Sylvestre en France n’a semble-t-il pas été aussi tranquille que ce que pensait samedi le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux.

• A Paris d’abord, c’est une touriste danoise qui est décédée après avoir été renversée par une voiture qui roulait dans une voie réservée aux autobus, dans le XVIIIe arrondissement. Mère de famille, elle était venue fêter le Nouvel An en France. Les trois occupants du véhicule ont pris la fuite à pied. L’un a été rapidement arrêté par la police, les deux autres étaient activement recherchés. Selon leparisien.fr, le conducteur était en état d’ébriété au moment des faits.

• A Lyon, une femme ivre, allongée sur le parking d’une discothèque, a été écrasée par une voiture alors qu’elle était victime d’un coma éthylique. Âgée de 35 ans et connue dans les milieux de la drogue, elle a succombé à ses blessures une heure après son transfert à l’hôpital. Interpellé sur place, le conducteur, âgé de 44 ans, également sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants et très connu des services de police, a déclaré aux enquêteurs qu’il n’avait pas vu le corps de la femme, gisant dans la pénombre devant sa voiture.

• A Paris, une jeune femme russe de 21 ans a, elle, été violée et rouée de coups par un automobiliste qui l’avait enlevée dans le XIIe arrondissement. La victime était en compagnie d’une amie lorsqu’elle a été prise en charge par un homme qui avait proposé de les ramener à leur hôtel. Peu après, le conducteur a arrêté sa voiture, demandé à une des passagères d’aller lui acheter un paquet de cigarettes et est reparti sans attendre son retour, emmenant avec lui l’autre jeune femme, qu’il a frappée et violée, selon ses déclarations à la police. L’agresseur, qui serait âgé d’une vingtaine d’années, est actuellement recherché par la police judiciaire de Paris.

• En Seine-Saint-Denis, c’est un disc-jockey qui a été roué de coups par plusieurs hommes et laissé pour mort, parce qu’il avait empêché l’un d’eux d’accéder à la soirée privée qu’il animait au Blanc-Mesnil. Frappé avec des coups de poing américains et une chaise prise sur place, l’homme, hospitalisé à Clichy, était dimanche entre la vie et la mort.

• A Rennes, un autre homme, âgé de 20 ans, était également dans un état critique, après avoir été frappé d’un coup de couteau lors d’une dispute en pleine rue entre deux groupes de jeunes. L’altercation aurait eu lieu suite à une remarque sur une jeune fille, dans un «contexte très alcoolisé» selon une source policière. L’agresseur présumé serait âgé de 26 ans. Trois personnes ont été placées en garde à vue.

Article complet sur lefigaro.fr

Et pour finir, la vidéo qui tend à nous prouver qu’on nous prend vraiment pour des glands:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=K5efNRqN_e0