Holdren, le savant fou d’Obama

John Holdren, Le “monsieur Science” d’Obama: « Pour sauver la terre, il faut passer par des avortements forcés et des stérilisations de masse »

Jhon Oldren est le conseiller scientifique Du président Obama, cela fait tout de même peur, en sachant que Jhon Holdren est un membre du mouvement eugénique.

John Holdren, 64 ans, professeur de sciences de l’environnement à l’Université d’Harvard, nommé directeur du bureau de la Maison Blanche chargé de la science et la technologie et co-président du comité des conseillers scientifiques de M. Obama qui est entré en fonctions le 20 janvier. « Une des voix les plus passionnées (…) de notre temps sur la menace grandissante du changement climatique ».a dit le président élu.

Membre de l’académie nationale des sciences et directeur du prestigieux Woods Hole Research Center, John Holdren a été en 2006 le président de l’Association américaine pour la promotion de la science (AAAS). Il a aussi été l’un des conseillers scientifiques de l’ancien président Bill Clinton.

LE TRIOMPHE DE LA MORT…
Quand John P. Holdren parle changement climatique, il pense, en réalité au genocide planétaire de la population.
Il a écrit un livre a plusieurs mains en 1977! titré « écoscience » dont voici quelques extraits.

« Les femmes peuvent être forcées d’interrompre leur grossesse, qu’ elles le veuillent ou non. »

 » La population dans son ensemble pourrait être stérilisés par des médicaments mis intentionnellement l’eau potable ou dans les denrées alimentaires. » « Les mères célibataires et les mères adolescentes devraient avoir leurs bébé saisies contre leur volonté et donner à d’autres couples pour les élever »

« Les personnes qui « contribuent à la détérioration sociale » (c’est-à-dire indésirables) « devront être, par la loi, forcer à exercer leurs responsabilités reproductrices» – en d’autres termes, être contraint de se faire avorter ou stériliser.

Un transnational « régime planétaire » doit prendre le contrôle de l’économie mondiale et également des détails intimes de la vie des américains – en utilisant une force internationale de police armées.

Or, la majorité de ce programme est déjà en application dans le monde entier.

Source de l’article: paraexodus.com