Comprendre la dette française…

Je tiens à le signaler dès le départ, c’est ici un sujet que je ne maîtrise pas et justement, je le lance pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de cette dette. Il y a une chose qui reste très floue, très vague à mes yeux et aux yeux de plusieurs personnes ici, une chose simple: qui prête à l’état français?

Sur le site de « l’Agence France Trésor », site gouvernemental qui aurait du s’appeler plutôt « site gouvernémmental » vu le nombre de trous budgétaires qu’il a à gérer (je sais le jeu de mot est mauvais)…Sur ce site donc nous pouvons obtenir assez facilement nombre de renseignements comme celui-ci par exemple, ce petit graphique issu de cette page:

Image

Ce graphe n’aide pas à comprendre et c’est pourtant la meilleure information disponible sur ceux qui possèdent la dette de l’état! J’ai donc effectué nombre de recherches et n’ai eu de cesse de voir revenir cette information, ce sont des non-résidents qui détiennent la dette française, mais sans jamais apprendre qui ils sont!
Un article daté de juin 2010 publié sur le site du figaro nous apprend ceci:

Plus de 69% des titres de dette négociables de la France étaient détenus par des investisseurs non résidents à la fin du premier trimestre 2010, contre 67,9% fin 2009, indique l’Agence France Trésor (AFT) dans son bulletin mensuel publié vendredi.
Au premier trimestre 2008, soit au début de la crise financière, le taux de détention des non-résidents se situait à 60,5%.

Selon l’AFT, la répartition est assez équilibrée avec un tiers de la dette détenue par des Français, un tiers par des investisseurs de la zone euro hors France et un tiers par des investisseurs hors zone euro.

Selon l’Agence, le coût de financement de la dette a diminué avec un taux moyen de 2,67% depuis le début 2010 sur la partie de la courbe des taux allant de deux ans à 50 ans, contre 2,95% en 2009 et une moyenne historique à 4,15%.

Autre article mais datant d’il y a 1 an, plus instructif celui-ci:

A fin juin 2009, la dette était détenue à 65,7% par des non-résidents, selon les derniers chiffres de la Banque de France. La part des non-résidents a progressé de près de 6 points en l’espace de seulement deux ans!

Selon Philippe Mills, directeur général de l’Agence France Trésor (AFT) qui a en charge la gestion de la dette de l’Etat, « les acheteurs asiatiques sont des acheteurs nets chaque mois, ainsi que ceux du Moyen-Orient et du Maghreb ». Et selon des travaux du FMI cités par Philippe Mills, la répartition de la dette serait grossièrement d’un tiers pour les résidents, un tiers pour les non résidents de la zone euro et un tiers pour les pays hors zone euro.

Les investisseurs Français achètent aussi de la dette à l’état et remplacent ainsi d’une certaine façon l’impôt (sauf qu’ils sont rémunérés). Les OAT, obligations de long terme de l’état (entre 10 et 50 ans) sont détenues à 21% par les sociétés d’assurance, à 14% par les banques, à 4% par des OPCVM (de fonds d’investissement notamment utilisés par les particuliers) et à 60% par les non-résidents, selon le rapport 2008 de l’AFT.

Donc la dette à 2/3 ne nous appartient même plus, qui sont les propriétaires? Qui aide vraiment la France chaque mois afin qu’elle évite un effondrement total? Cela joue-t-il sur les pouvoirs politiques (chantages possibles?)? Et une éventuelle défaillance risque-t-elle de confirmer la chute des marchés français? Donc au final nombre de réponses que je n’ai pas à l’heure actuelle, voilà pourquoi je lance ce sujet pour qui veut participer aux recherches, à la réflexion et qui veut apporter des éléments faisant avancer le débat (merci voltigeur ;) ).