Et si le Vatican baptisait les aliens?

Haaaaa le Vatican, quand il n’y a plus de brebis égarées sur la terre pour gober les sermons et « oublier » qu’il y a eu des affaires de pédophilie, il va les chercher ailleurs, et c’est le cas ici avec un scientifique de la cité papale qui se dit prêt à baptiser des petits hommes verts si jamais ils débarquent et qu’ils en font la demande! C’est pas mimi ça?

L’article se trouve ici et nous explique bien que ces aliens doivent avoir une âme puisqu’ils vivent, donc on peut en faire de bons catholiques qui se mettront à genoux devant des humains pour la prière du soir (suivie d’un boogie woogie?).

Les extraterrestres pourraient avoir des âmes et pourraient choisir d’être baptisés, a déclaré un scientifique du Vatican. Guy Consolmagno, qui est l’un des astronomes du pape, a dit qu’il serait heureux que la vie intelligente soit trouvée parmi les étoiles.

 

L’astronome a donné une définition de l’âme, laquelle implique d’avoir l’intelligence, le libre-arbitre, la liberté de l’amour et la liberté de prendre des décisions. Il a rajouté que toute personne, peu importe le nombre de tentacules, a une âme. Serait-il alors prêt à baptiser un extraterrestre? Il déclare: « seulement s’il le demande ».

Consolmagno a déclaré que le Vatican était parfaitement au courant des derniers évènements dans la recherche scientifique.: « Vous seriez surpris », dit-il.

L’Académie pontificale des Sciences , dont Stephen Hawking est membre, conserve la haute direction et met à jour les cardinaux et le pape sur les derniers développements scientifiques. Face à de récentes révélations de Hawking à l’effet que les lois de la physique éliminent le besoin de Dieu, Consolmagno a déclaré: « Steven Hawking est un physicien brillant et quand il s’agit de la théologie, je peux dire qu’il est un brillant physicien ».

De la bouche d’un représentant du Vatican: « les lois de la physique éliminent le besoin de Dieu »… Scandaleux, mais pas du tout étonnant!

N’est pas Desproges qui avait posé la question? A moins que cela ne soit Coluche (ma mémoire flanche….) : »Je crois en Dieu, mais lui, croit-il en moi? »